21 novembre 2022

CNR - Santé

Chers amis,

Le 3 octobre dernier, le gouvernement a lancé le volet Santé du Conseil National de la Refondation (CNR). Une étape clé qui doit permettre, aussi bien au niveau national que local, aux citoyens, aux professionnels de santé et aux élus de travailler conjointement pour faire émerger les idées susceptibles d’améliorer notre système de santé.

En effet, celui-ci est en crise, l’accès aux soins est de plus en plus complexe et les conditions d’exercice se dégradent sur l’ensemble du territoire. Ce constat, je sais que chacun d’entre vous le partage, il suffit d’écouter les témoignages de nos praticiens ou plus simplement d'échanger avec un médecin traitant pour en attester.

Personnellement, face à une telle situation, je continue de prôner le même message : nous devons réformer notre système de santé afin de lui assurer un véritable avenir. En aucun cas, nous ne devons laisser notre système de soins s'éteindre lentement. Pour cela, le message est clair, il nous faut prendre le plus rapidement possible des mesures concrètes.

Réformer de manière courageuse, c’est la ligne politique prise par le Président de la République en lançant le CNR "Santé" appelé à se décliner dans chacun des territoires.

Conscient de l'urgence à laquelle nous devons apporter des solutions pour construire l'avenir, il me paraît essentiel de réunir le plus grand nombre à s'exprimer sur le sujet, qui contribue à la réflexion nationale.

C'est pourquoi, j’invite chaque soignant, élu, habitant et association à venir participer à l’atelier de concertation, le 21 novembre prochain à 20h30, au centre socio-culturel de Saint-Pierre-Lès-Nemours, au cours duquel seront abordées les 4 thématiques suivantes :

- Garantir un accès aux soins partout et pour tous

- Renforcer la place de la prévention en santé

- Renforcer l’attractivité des métiers de la santé

- Promouvoir le « mieux vivre à l’hôpital »

A cette occasion, Agnès FIRMIN LE BODO, ministre déléguée chargée de l’Organisation territoriale de la Santé et des Professions de santé, sera présente, ainsi que Benoît FRASLIN, Directeur du centre hospitalier du sud Seine-et-Marne et Célia BIBOLLET-BONIN, Présidente de la communauté professionnelle territoriale de santé du sud Seine-et-Marne.

Ainsi, vous l’aurez compris, que ce soit pour s’exprimer ou simplement écouter, j’invite chacun d’entre vous à se rendre présent le 21 novembre prochain. Notre système de soins en a besoin !