Rentrée scolaire 2016 : priorité à la sécurité et de nombreuses nouveautés

Ce jeudi 1er septembre, les élèves bellifontains reprennent le chemin de l’école. Une rentrée scolaire placée sous le signe de la priorité donnée au bien-être des enfants avec de nombreux travaux effectués dans les écoles, la réouverture de l’école élémentaire du Bréau, la généralisation de l’apprentissage des langues étrangères dès la maternelle mais également d’une vigilance accrue vis-à-vis de la sécurité.   

  1. Des effectifs en hausse

La rentrée 2016 a vu une hausse sensible des effectifs inscrits dans l’ensemble des établissements de la Ville : le nombre d’élèves scolarisés à Fontainebleau est ainsi de 1844 cette année contre 1719 l’année dernière, ce qui correspond à une augmentation de 7,2% sur un an.

La conséquence immédiate de cette tendance à la hausse est qu’aucune fermeture de classe n’a été enregistrée pour 2016-2017. Une excellente nouvelle qui témoigne du dynamisme et de l’attractivité de Fontainebleau pour les familles qui y trouvent un cadre de vie privilégié et des écoles de qualité.

  1. Réouverture de l’élémentaire du Bréau

Jusqu’à cette année, seuls les enfants scolarisés en maternelle étaient accueillis à l’école du Bréau. Les élémentaires étaient quant à eux scolarisés à Lagorsse. Depuis ce 1er septembre, grâce à une remise aux normes de l’établissement et à l’arrivée d’une nouvelle enseignante, les élémentaires sont de retour. Au total, 3 classes regrouperont des enfants de la petite section de maternelle au CM2. Une réouverture destinée à améliorer l’accueil des enfants du Bréau et à faciliter la vie des familles dans un quartier qui est appelé à se développer fortement ces prochaines années.

  1. Travaux dans les écoles et rénovation des restaurants scolaires

Dans les écoles Lagorsse, Saint Merry, Saint Honoré et La Cloche, le mobilier des restaurants scolaires a été entièrement renouvelé. Les revêtements de sols et les peintures ont été refaits et des panneaux sonores installés. L’école Lagorsse a également profité d’une réfection complète de sa toiture en tuiles. De manière générale, des travaux d’entretien (electricité, plomberie…) sont réalisés chaque été dans l’ensemble des écoles de la ville.

  1. Généralisation de l’apprentissage de l’anglais et de l’allemand

Suite à la signature en juin dernier d’une convention de partenariat entre la Ville et l’Éducation Nationale, première de ce type en Seine-et-Marne, le dispositif expérimenté depuis 5 ans est renforcé et pérennisé.  Dès la rentrée, tous les écoliers bellifontains bénéficieront donc très tôt, dès la maternelle et jusqu’à la dernière année d’élémentaire, d’une initiation puis d’un enseignement à l’allemand et à l’anglais, à raison d’environ 30 minutes par semaine en moyenne.

 

  1. Un dispositif de sécurité accru le jour de la rentrée scolaire

Si la sécurité est une préoccupation constante tout au long de l’année, elle l’est d’autant plus le jour de la rentrée scolaire aux abords des établissements. En lien avec les chefs d’établissements et l’ensemble des forces de sécurité, un dispositif spécial est prévu pour le jeudi 1er septembre :  1 agent en uniforme (Police Municipal ou ASVP), 1 agent du service scolaire de la Ville ainsi qu’un élu de la majorité municipal seront présent jeudi matin à l’entrée de chaque établissement de la Ville.

Leur but ? Assurer la sécurité des abords des écoles (empêcher les stationnements gênant ou dangereux, contrôler l’accès aux établissement…), fluidifier les entrées-sorties mais aussi répondre aux éventuelles questions et sollicitations des parents.

« Le contexte actuel nous pousse malheureusement à devoir adopter une vigilance accrue aux abords de nos écoles. En complémentarité avec les mesures annoncées la semaine dernière par l’État, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour assurer la sécurité des petits Bellifontains en cette rentrée des classes. » a ainsi déclaré Frédéric Valletoux, Maire de Fontainebleau. Une priorité donnée à la sécurité qui ne s’arrêtera pas à la rentrée scolaire ni aux établissements scolaires : « nous avons engagé un travail global sur les questions de sécurité de nos bâtiments publics ou de nos manifestations les plus importantes. Chacun sait que notre pays est sous la menace de nouvelles attaques. Nous n’avons d’autres choix que de nous adapter au mieux à cette situation. Chacun doit prendre conscience que des choses sont amenées à changer avec certainement des contraintes nouvelles et/ou des coûts supplémentaires. » 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *