Réforme du Collège : le maintien des sections internationales, seule bonne nouvelle d’une réforme aberrante et inutile

Communiqué de presse“La réforme des collèges voulue par la Ministre de l’Education Nationale veut enterrer les sections européennes et bilingues, qui sont pourtant des éléments moteurs dans les établissements secondaires qui en possèdent.

La France apparaît régulièrement en queue du peloton européen dans l’apprentissage des langues, mais le Gouvernement affaiblit encore la formation des élèves dans ce domaine. La maîtrise d’une langue étrangère est pourtant devenue indispensable pour aborder avec ambition les études supérieures et la vie professionnelle. Sous couvert d’un égalitarisme mal venu, c’est en fait un véritable nivellement par le bas qui est opéré. Au lieu d’étendre des dispositifs qui fonctionnent, on les supprime pour ne pas discriminer ceux qui n’en profitent pas.

A Fontainebleau, ville où l’on apprend les langues dès la maternelle, ville laboratoire où les sections internationales et européennes ont toujours été des facteurs d’excellence dans le giron de l’école de la République, on ne peut que déplorer ces mesures qui ne feront qu’amplifier la fuite des élèves vers le privé.

Seule consolation, les sections internationales sont à ce jour préservées. Je resterai très vigilant pour que cela reste le cas.”

 

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *