“Comment la ville veut vous réconcilier avec les parkings souterrains” – larepublique77.fr

Le 5/07/2014 – www.larepublique77.fr

A la rentrée, on pourra se garer 20 minutes gratuitement dans la rue ! Une mesure choc qui doit inciter les automobilistes à laisser leur voiture au parking pour les longues durées.

parkingBLO.jpg

Si vous n’aimez pas les parkings en ouvrage, vous devrez vous faire une raison. La municipalité est bien décidée à supprimer à moyen terme le stationnement sur voirie pour de longues durées. Virginie Perrachon, adjointe à la voirie, est on ne peut plus clair : « petit à petit, on veut libérer la ville des voitures. Dans toutes les grandes villes, on se gare dans les parkings car on n’a pas le choix ». Voici comment la mairie veut procéder

– 20 minutes de stationnement gratuit

C’est la nouveauté qui va en surprendre plus d’un. Très bientôt, on pourra se garer gratuitement en voirie pour de courtes durées : « On a mis en place les arrêts 5 minutes qui nécessitaient beaucoup de surveillance. Désormais, pour des petites courses, on pourra se garer sur les places payantes dans la rue ». Il faudra se rendre à l’horodateur, entrer sa plaque d’immatriculation, et poser sur votre tableau de bord le ticket. Mais attention, vous n’y aurez droit qu’une fois par jour. « On veut vraiment faire passer le message que le stationnement sur voirie est pour de la courte durée. Si on veut rester plus longtemps, on se gare dans les parkings », ajoute Mme Perrachon.

– Des horodateurs nouvelle génération

Le manque de monnaie dans votre portefeuille ne sera plus une excuse. Les horodateurs vont tous être changés sur la ville. Ils permettront de régler par carte bleue, via un écran digital qui diffusera des informations et vous permettra de consulter le plan de situaton. On pourra également y acheter sa carte de stationnement mensuelle.

– Des zones de stationnement simplifiées

Finies les zones rouges, oranges et vertes. Bientôt, vous vous garerez en zone résidentielle ou en « hyper-centre ». Le bas de la rue des Bois et la rue Guérin vont repasser en zone « verte », et le stationnement en zone « rouge » pourra atteindre 2 heures, contre 1 h 24 actuellement.

– Des tarifs revus à la hausse

Les tarifs de stationnement, qui n’ont pas évolué depuis 2001, vont très certainement augmenter en voirie. Le but, clairement, est de dissuader les automobilistes à chercher de la place dans la rue, pour se rabattre sur les parkings ouvragés. « C’est important pour la fluidité, beaucoup de voitures tournent dans Fontainebleau pour trouver de la place. Ils perdront moins de temps en se garant dans les parkings ».

– Des parkings plus accueillants

On sait que beaucoup d’utilisateurs n’aiment pas se garer dans les parkings. Interparking a donc investi pour les rendre plus accueillants et accessibles : « Ils ont été repeints, la sécurité a été refaite avec une augmentation de la surveillance. Désormais, tous ont le jalonnement qui permet de savoir combien de places sont libres à chaque étage et chaque rangée. Ce qui était une perte de temps avant va devenir plus rapide, avec un prix raisonnable et du confort ». En entrée de ville, on peut désormais savoir combien de places sont disponibles dans les parkings : « On ne peut plus dire qu’on ne peut pas se garer à Fontainebleau », conclut Mme Perrachon.

Yoann VALLIER

A la caisse des parkings, ça bouchonne !

Depuis peu, les usagers ont constaté que le paiement à la barrière des parkings peut être long : « Ce sont les normes européennes qui obligent d’avoir une réponse bancaire. Cela prend un peu de temps et peut poser des soucis quand beaucoup de voitures sortent en même temps. Je conseille de payer à la borne avant de reprendre sa voiture, cela sera très utile pour fluidifier le trafic » explique Mme Perrachon.

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *