“Une maison de santé universitaire ouvrira à Fontainebleau en 2015”

A lire en cliquant sur l’image le papier consacré par la revue spécialisée “Le Quotidien du Médecin” au projet de Maison de santé universitaire que nous portons à Fontainebleau.

Un projet initié par la Ville et des médecins libéraux, avec des travaux qui vont débuter dans les jours à venir.

Dès avril 2015, Fontainebleau bénéficiera d’une Maison de santé innovante qui aura aussi la particularité d’accueillir des internes en médecines générale. L’objectif : anticiper les problématiques d’accès aux soins dans un contexte où plus de la moitié des médecins de Fontainebleau et environ partiront en retraite dans les 5 ans qui viennent.

Quotimed Une maison de santé universitaire ouvrira à Fontainebleau en avril 2015

Municipales 2014 : élection confirmée, recours balayé

Avec mon équipe, nous savions depuis quelques jours que le recours électoral formé par M. Duvauchelle n’avait pas abouti. La lecture aujourd’hui de l’intégralité du jugement du Tribunal administratif de Melun, montre qu’aucune des 30 accusations n’a été retenue par le juge.

Ci-dessous le communiqué de la majorité municipale de Fontainebleau sur ce sujet.

Le jugement dans son intégralité est à consulter en cliquant ici.


Communiqué de la majorité municipale de Fontainebleau

« Le Tribunal administratif de Melun a rendu public le détail de son jugement rejetant le recours présenté par M. Duvauchelle et sa liste contre l’élection de Frédéric Valletoux.

La lecture de ce document de 18 pages est édifiante.

M. Duvauchelle avait développé pas moins de 30 griefs à l’encontre de la majorité municipale. Ces 30 griefs sont un à un rejetés par le juge, qui balaye ainsi toutes les manipulations, les accusations sans preuves, les outrances et les mensonges.

30 griefs, et pas un seul qui soit retenu. Ce constat sidérant suffit à illustrer l’acharnement aveugle d’un candidat qui n’a reculé devant rien pour rejouer le combat perdu dans les urnes.

Depuis des mois M. Duvauchelle n’a pas manqué une occasion de mettre en cause publiquement l’honnêteté de Frédéric Valletoux et de son équipe dans cette élection. La vérité est désormais rétablie.

Nous continuons notre travail pour la Ville en faisant fi de ces bassesses qui finalement déshonorent ceux qui les ont initiées.»

 

Ma lettre à François Hollande sur la facturation des séjours hospitaliers

Simplification : les hôpitaux publics se plaignent à François Hollande

Article paru sur www.acteurspublics.com

17 oct. 2014, PAR Bruno Botella

La Fédération hospitalière de France écrit au chef de l’État pour lui demander de mettre fin au système Fides de facturation des séjours hospitaliers qui doit s’appliquer en 2016. Contraire au mouvement de simplification voulu par le gouvernement et coûteux pour les établissements, plaide la FHF.

C’est une lettre pleine d’ironie et de colère que vient d’adresser à François Hollande le président de la Fédération hospitalière de France (FHF). Dans ce courrier daté du 14 octobre et qu’Acteurs publics s’est procuré, Frédéric Valletoux demande au chef de l’Etat de tenir sa promesse en matière de simplification sur un point précis : le projet Fides (facturation individuelle des établissements de santé).

Au fil de l’eau
Après des années d’atermoiement, d’hésitation, d’expérimentations plus ou moins évaluées, ce changement dans le mode d’envoi des factures des hôpitaux publics à l’assurance maladie doit s’appliquer début 2016. Aujourd’hui, les établissements transfèrent leurs factures chaque mois de manière groupée. Dès 2016, les factures seront transmises de façon individualisée, au fil de l’eau. L’intérêt d’un tel système selon ses promoteurs : un pilotage plus fin et plus fiable. Les établissements privés de santé sont déjà soumis à ce régime.

Pour les hôpitaux public, la facturation au fil de l’eau va engendrer un monstre bureaucratique, coûteux en personnels au moment où les établissements doivent se serrer la ceinture. D’où la lettre adressée par la FHF au président de la République.

Consignes non respectée
Lors d’un rendez-vous à l’Élysée en 2013, François Hollande se serait engagé à mettre fin au Fides. « Pourtant, écrit Frédéric Valletoux, malgré vos consignes, ce projet continue de plus belle et rien ni personne ne semble pouvoir l’arrêter ». La Fédération hospitalière de France trouve la situation d’autant plus aberrante que le discours du gouvernement prône la simplification et l’allègement des contraintes qui pèsent sur les établissements de santé. Pour la FHF, le projet Fides est « parfaitement représentatif de l’absurdité de la politique actuellement conduite dans le système de santé ». Et de dénoncer un projet « destiné à satisfaire quelques bureaucrates ».

Lobbying auprès des parlementaires
Outre l’envoi de cette lettre au chef de l’État, la FHF est reparti à l’assaut des parlementaires qui examinent ou vont examiner le projet de loi de financement de la sécurité sociale afin de les convaincre de faire passer Fides à la trappe. Mais le ministère de la Santé s’y oppose fermement, sans doute soucieux de ménager l’assurance maladie. Furieuse de ne pas être entendue, la FHF a claqué la porte cette semaine d’un groupe de travail sur la simplification normative piloté par la direction générale de l’offre de soins.

Rencontre avec des musiciens au Théâtre municipal

« Rencontre publique avec l’ensemble Nomos et ses 12 violoncellistes au Théâtre municipal de Fontainebleau »
Samedi 25 octobre 2014 à 15h (entrée libre)

rencontre Nomos
Le Théâtre Municipal de Fontainebleau accueillera l’ensemble de 12 violoncellistes Nomos du lundi 20 octobre au samedi 25 octobre 2014 pour une série de répétitions préparant ainsi le concert du samedi 7 mars 2015 qui verra la création mondiale de deux œuvres « La Trahison orale » de Mauricio Kagel et « Le goût des plumes » de Jean-Pierre Drouet. Ces deux pièces sont un voyage à la croisée de la musique, du théâtre et de la magie.

A l’occasion de la présence de cet ensemble instrumental au Théâtre municipal une rencontre publique avec l’ensemble Nomos est proposé au public en présence de Jean-Pierre Drouet, compositeur et d’Abdul Alafrez, magicien. Celle-ci se déroulera le samedi 25 octobre 2014 à 15h en entrée libre au Théâtre municipal.

Cette rencontre sera l’occasion pour le public de rencontrer ces 12 violoncellistes talentueux qui grâce à de nombreux exemples musicaux illustreront les propos du compositeur Jean-Pierre Drouet et du magicien Abduk Alafrez.

Durée de la rencontre 1h.

Pour plus de renseignements : 06-24-44-51-40

 

Avec le télétravail, gagnez jusqu’à 80 minutes par jour

Tavernier

D’après une étude publiée par la Caisse des Dépôts, les bienfaits du télétravail vont au-delà de ce qu’on pourrait imaginer:

Jusqu’à 80 minutes de temps de transports gagnés par jour, “réinvestis” environ à parts égales dans le travail et la vie personnelle.
124€ par mois économisés sur les transports.
Un gain de production estimé à 13%.
500M€/an d’économies réalisées au niveau national, notamment grâce à la suppression des déplacements.

Des chiffres qui ont une résonance particulière à Fontainebleau, à l’heure où le Télécentre de la rue Paul Tavernier ouvre ses portes.

Particulièrement en Ile-de-France, où les conditions de transports sont plus difficiles qu’ailleurs, le télétravail est un facteur d’amélioration de la qualité de vie et de la productivité.

Découvrez les services tu télécentre de Fontainebleau en cliquant ici

 

“Travailler plus pour gagner moins”, les hôpitaux grands perdants du PLFSS 2015

La ministre de la Santé a dévoilé les arbitrages du Projet de Loi de Finances de la Sécurité Sociale (PLFSS) pour 2015. Pour les hôpitaux, c’est la douche froide. A lire ci-dessous le communiqué diffusé à ce sujet par la Fédération Hospitalière de France, que je préside :

“La Fédération hospitalière de France (FHF) a accueilli avec étonnement les annonces de la ministre de la Santé relatives aux arbitrages du Projet de Loi de Finances de la Sécurité Sociale (PLFSS) pour 2015.

Les hôpitaux publics doivent, chaque jour davantage, répondre aux demandes ambulatoires des patients qui ne trouvent pas de réponse suffisante par ailleurs, tout particulièrement pendant les plages horaires de permanence des soins. L’activité des urgences et de consultations externes des hôpitaux publics progresse chaque année de 5 % alors que l’activité de ville est en recul. En dépit de cette réalité et au lieu de soutenir les hôpitaux publics, le gouvernement fait le choix d’augmenter plus fortement l’Ondam de ville que l’Ondam hospitalier.

Nos voisins allemands sont aujourd’hui décidés à faire financer par la médecine de ville l’accueil aux urgences des patients qu’elle aurait dû accueillir. Cette proposition interpelle la FHF qui considère cette initiative parfaitement cohérente et en adéquation avec la mise en acte du service territorial de santé au public…

En fait, l’expression « travailler plus pour gagner moins » s’applique très bien aux hôpitaux publics.”

Remise des clés de l’Eglise au nouveau curé – 5 octobre à 10h30

La tradition veut que le Maire remette symboliquement les clés de l’Eglise aux nouveaux curés arrivant à Fontainebleau.

J’aurai donc le plaisir d’honorer cette coutume ce dimanche 5 octobre à partir de 10h30 sur le parvis de l’Eglise, avec le Père José Antonini, en présence de Monseigneur Jean-Yves Nahmias, Evêque de Meaux.